Alexandre Deschaumes Photographies Éthérées

“L’inspiration doit rester la chose primordiale, la beauté permet l’élévation de l’esprit, et donne à jamais l’envie d’atteindre les sphères éthérées.”

C’est à la suite de nombreuses errances solitaires à travers les forêts automnales qu’Alexandre Deschaumes, photographe de paysage, a développé son propre univers. Guidé par les atmosphères oniriques et envoûtantes de la nature sauvage, il tente de transformer ses émotions en une certaine forme de beauté évocatrice. Alors qu’il prépare une nouvelle expédition en Patagonie, Alexandre doit faire face aux tourments de la nature dans cette quête de l’image éthérée.


 

Coproduction: Mona Lisa Production, M2L Productions, Montagne TV, avec le soutien du Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée
Année de production: 2012
Avec: Alexandre Deschaumes
Musiques: Raison d’être de Peter Andersson, The Best Pessimist de Sergey Lunev, Ratel Road de Un autre jour, Biosphere de Geir Jenssen, Sephiroth de Cold Meat Industry
Mixage audio: Studio Miroslav Pilon
Sponsors: Canon France, PhotoAddict
Diffuseurs: TV5 Monde, Montagne TV, Ushuaïa TV, Canal Off

Récompenses:
Récompense d’Argent – Video Festival Imperia, Italie, 2013
Meilleure Photographie – 44ème Festival International du Film Alpin des Diablerets, Suisse, 2013
Prix Jeunes Regards – Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute, France, 2013
Nominé pour la Meilleure Postproduction – Green Screen International Wildlife Film Festival, Allemagne, 2013
Meilleure Photographie – 7ème Bilbao Mendi Film Festival, Espagne, 2014
Prix Beauté de la Nature – Medzinárodný Festival Horských Filmov Poprad, Slovaquie, 2015
Meilleur Jeune Réalisateur – 13ème Internationales Bergfilm Festival Tegernsee, Allemagne, 2015
Meilleur Film de Montagne et Nature – 13ème Internationales Bergfilm Festival Tegernsee, Allemagne, 2015
Prix Spécial du Jury – T-Film International Film Festival Ostrava, République Tchèque, 2016

 

1

2

3

4

2

3

4

4

 

Sélections officielles en festivals
Video Festival Imperia 2013, Italie
Pelicam International Film festival 2013, Roumanie
44ème Festival International du Film Alpin des Diablerets 2013, Suisse
29ème Festival International du Film Ornithologique de Ménigoute 2013, France
Green Screen International Wildlife Film Festival 2013, Allemagne
30ème Festival International du Film de Montagne d’Autrans 2013, France
31ème Festival de Cinema de Muntanya de Torelló 2013, Espagne
40th International Festival Ekofilm 2014, République Tchèque
Internationales Berg & Abenteuer Filmfestival Graz 2014, Autriche
12th Bansko International Mountain Film Festival 2014, Bulgarie
7th Bilbao Mendi Film Festival 2014, Espagne
2ème Festival du Film de Montagne Regards d’Altitude, France
11ème Festival Partances 2014, France
Festival Objectif Aventure 2015, France
Festival Internacional de Cine de Montaña Ushuaia Shh 2015, Argentine
Inkafest Mountain Film Festival 2015, Pérou
Matsalu Nature Film Festival 2015, Estonie
Medzinárodný Festival Horských Filmov Poprad 2015, Slovaquie
13 Internationales Bergfilm Festival Tegernsee 2015, Allemagne
Dutch Mountain Film Festival 2016, Pays-Bas
Wasatch Mountain Film Festival 2016, États-Unis
Pakistan International Mountain Film Festival 2016, Pakistan
10th PICURT Mostra de Cinema de Muntanya dels Pirineus 2016, Espagne
15ème Grand Bivouac d’Albertville 2016, France
T-Film International Film Festival Ostrava 2016, République Tchèque

Autres projections publiques
Cinéma La Turbine de Cran-Gévrier 2012, France
Ciné Mont-Blanc de Sallanches 2013, France
Ciné Ubaye de Barcelonnette 2013, France
Cinéma L’Atmosphère de Saint-Genix-sur-Guiers 2013, France
Fête de la Nature à la salle Valbergane de Valberg 2013, France
Les Films d’en Haut, Champagny-en-Vanoise 2013, France
MIPE de Dol de Bretagne 2013, France
Club for the International Pop Underground de Vera Zienema 2013, France
Mois du film documentaire à la Bibliothèque Faidherbe de Paris 2013, France
Atelier G-REM de Dinard 2013, France
Théâtre Montjoie de Saint-Gervais-les-Bains 2013, France
18ème Festival de la Photo Animalière et de Nature de Montier-en-Der 2013, France
26ème Festival des Globe-Trotters – Aventure du Bout du Monde 2014, France
Festival Ciné-Nature de Callac 2014, France
Amphithéâtre de l’Université de Savoie 2014, France
Festival de la Photo de Mouans-Sartoux 2014
Festival Image Montagne de Pau 2014, France
Festival Nature de Hauteville 2014, France
Atelier équiThés des Houches 2014, France
18ème Festival Escales Voyageuses d’Avignon 2015, France
Cinéma Le Parnal de Thorens-Glières 2015, France
Drone Photo & Film Festival 2016, Belgique
3ème Bucharest PhotoFest 2016, Roumanie
Münchner Bergfilmtage 2016 & 2017, Allemagne
Vereinigung Kunstschaffender Unterfrankens VKU 2016, Allemagne
7ème Salon de la Photographie de Nature de Barr 2016, France
San Luis Obispo Museum of Art de Los Angeles 2016, États-Unis
Rendez-vous du carnet de voyage 2016, France
Festival Vysoké Hory Žilina 2016, Slovaquie
Festival Curieux voyageurs 2017, France
Cinéma Casino de Vence 2018, France
Association Images & Expressions de Cagnes-sur-Mer 2018, France
Projection organisée par Reflexe Photo à Paris 2018, France
Mois du film documentaire à la Bibliothèque municipale de Beaune 2018, France

Critique apparue dans Telerama

“Le film commence à l’automne et se termine en hiver. Des flambées mordorées aux vertiges du blanc.
Le printemps et l’été ne sont pas les saisons préférées d’Alexandre Deschaumes. Trop mièvres, trop évidentes. Compliqué d’y traquer la beauté. C’est elle qui fait courir sur les cimes escarpées, sur les gouttières de cascades et la frange des glaciers ce jeune photographe, qui va chercher dans la nature la plus extrême la traduction, en images, de son univers intérieur : un monde esseulé, grandiose et souvent inquiétant, spectral ou incandescent,
où la fantasmagorie règne.

Mathieu Le Lay a suivi l’artiste au gré de ses pérégrinations : Patagonie, Islande, Argentine… Tout aussi épris de lumière que son sujet, montant ses images comme on crée une rythmique, le réalisateur a capté les paysages bluffants d’une nature sauvage et royale. Pas de commentaires, si ce n’est celui, en voix off, du photographe, qui, par bribes, nous renseigne sur cette nécessité vitale de cadrer les endroits les plus reculés comme on invente sa propre langue. Sans prétention ni grandiloquence, il évoque la peur et la fascination comme carburants d’un art qui parfois l’emprisonne, parfois l’élève. On n’a pas forcément besoin de partager son esthétique pour être happé par sa quête.”

Publications

Fstoppers
PetaPixel
ISO 1200
365 Enfoques
Foto Beginner
Picture Correct